Teak and arecanut. Colonial state, forest and people in the Western Ghats (South India), 1800-1947.
:

Marlène Buchy

:
Institut Français de Pondichéry / Indira Gandhi National Centre for the Arts, New Delhi
:1996
:
xxiv, 255 p.
:

Publications du département des sciences sociales n°2

:

English

:

978-81-8470-075-6

:

460 Rs (22 €)

:---

This study of environmental history looks at the British colonial forest management policy and practices in the Western Ghats and their social, economic and environmental implications and impacts. It focuses on one of the most wooded districts in India: North Canara (Uttara Kanada) in the Western Ghats. Based on extensive use of colonial archives, budgets and forestry working plans, it exposes the tensions between profit, sustained use, ecological transformation and the alienation of the local people highly dependent on the forest resources for their livelihood.

India, Uttara Kannada, environment, history

Ce travail analyse le modèle d’exploitation et de gestion des forêts mis en oeuvre dans les Ghâts occidentaux (Inde du Sud) par l’Etat colonial britannique. L’ouvrage est divisé en deux parties: un historique de la genèse de la législation forestière coloniale et de la réglementation de I’exploitation et des droits d’usage imposée aux populations locales, dont les modes de vie agraires ou pastoraux dépendaient pour une large part de la libre jouissance des produits de la forêt suivi d’une analyse chiffrée de cette gestion forestière coloniale. Alors que l’exploitation forestière était lucrative pour l’Etat qui réinvestissait très peu dans la forêt, les populations locales étaient de plus en plus marginalisées dans un milieu écologique transformé.

Inde, Uttara Kannada, colonisation, environnement