Sylviculture et sylvigénèse en forêt sempervirente du Coorg (sud-ouest de l’Inde).
:

Martin Eric Loffeier

:
Institut Français de Pondichéry
:1989
:
211 p., ill., tables, plans
:

Travaux de la section scientifique et technique n°26

:

French

:

978-81-8470-042-8

:

320 Rs (16 €)

:---

This study is part of a research program of the Karnataka Forest Department aiming to assess the impact of selective logging and to determine sustainable rates of timber harvesting. An 8 ha plot of virgin forest has been compared with a recently logged over plot of 18 ha, via a systematic two-level sampling design. Selective logging did not heavily disturb the ecosystem, except for basal area (56 m²/ha and 39 m²/ha in the virgin and logged over plots, respectively). Post-logging forest recovery has been modelled from bi-annual measures of diameter growth. This model provides an estimate of the exploitability age of commercial species and allows us to simulate forest dynamics over the next 60 years.

evergreen forest, logging, sylviculture, growth dynamics

Les forêts sempervirentes du Sud-Ouest de l’Inde sont soumises depuis le XIXe siècle à une forte pression anthropique et sont en voie d’extinction en dehors d’une mince bande, localisée le long du rebord occidental du plateau du Deccan. Il est apparu nécessaire aux gestionnaires forestiers de lancer un programme de recherche sur ces écosystèmes menacés, pour quantifier l’impact de l’exploitation et estimer leurs possibilités, tout en assurant leur survie. Deux parcelles forestières, l’une de 8 ha en forêt primaire, l’autre de 18 ha dans une forêt exploitée 5 ans auparavant, ont été étudiées dans la région du Coorg, par un échantillonnage statistique à 2 degrés. Les résultats montrent que l’exploitation sélective pratiquée n’a pas bouleversé l’écosystème, seule la surface terrière montre un déficit significatif et passe de 56 à 39 m²/ha. La dynamique de la reconstitution après exploitation a été approchée par modélisation de la croissance des arbres de la parcelle exploitée. Ce modèle a fourni une estimation de l’âge moyen d’exploitabilité des espèces commerciales et a permis de simuler l’évolution de la parcelle exploitée sur 60 ans.

forêt sempervirente, exploitation forestière, sylviculture, dynamique de croissance, modélisation, Inde