La doctrine de Madhva. Dvaita-Vedānta
:

Suzanne Siauve

:
Institut Français de Pondichéry
:1968
:
397 p.
:

Publications de l’Institut Français d’Indologie n°38

:

French

:---
:
400 Rs (18 €). (Download PDF).
:---
:Printer-friendly version

The entire history of Vedanta is characterized by the struggle between the dualist and non-dualist movements. Confronted by the advaita philosophy of Śaṅkara, the system of Madhva, to which the present French study is devoted, represents extreme dualism or dvaita. However, after emphasizing the irreversible difference between God and the world, Madhva, as if to compensate for this apparent rupture, proclaims that all beings other than the One Being are dependent on the latter; only God depends on none other than himself. The originality of the system of Madhva lies in giving a new turn to the relationship between the Being and beings. Only the Being is capable of creating beings different from himself and totally dependent upon him. God allows all reality to be, and to be what it is.

Vaiṣṇavism, philosophy, Dvaita Vedānta, Madhva

La tension entre le non-dualisme et le dualisme domine toute l’histoire du Vedanta. En face de l’advaita de Śaṅkara, le système de Madhva, auquel cette étude est consacrée, représente l’extrême dualisme, dvaita. Cependant Madhva, après avoir posé la réalité irréductible de la différence entre Dieu et le monde, a comme compensé cette scission de l’être par l’affirmation que tout être autre que l’Être absolu est dépendant de celui-ci, seul Dieu ne dépendant que de lui-même. L’originalité du système de Madhva est d’inventer une relation nouvelle entre l’Être et les êtres. Seul l’Être est capable de faire exister des êtres différents de lui et totalement dépendants de lui ; Dieu permet à toute réalité d’être, et d’être ce qu’elle est.

Vishnouïsme, philosophie, Vedanta, Madhva