The expression of religion in Tibetan medicine. Ideal conceptions, contemporary practices and political use.
:

Laurent Pordié

:
Institut Français de Pondichéry
:2003
:
83 p.
:

Pondy Papers in Social Sciences n°29

:

English

:

978-81-8470-110-4

:

200 Rs (9 €)

:---

What place does religion today assume in the lives of the Ladakhi practitioners of Tibetan medicine (amchi)? And, how does medicine, as a social institution, negotiate its relationship to religion? The author addresses these questions by singling out two vantages of observation: institutionalization and the voluntary sector, after having defined the ideal religious frame putatively surrounding medicine according to the amchi’s representations. Contrasting the desire for scientificity that characterizes Tibetan medicine institutions and the political use of religion by healers’ associations, this volume sheds light on central aspects of the contemporary construction of Tibetan medicine in Ladakh.

anthropology, Tibetan medicine, religion, science, development

Quelle place tient donc la religion dans la vie des praticiens de médecine tibétaine (amchi)? Comment la médecine, en tant qu’institution sociale, négocie-t-elle ses relations à la religion? Ces questions sont traitées en privilégiant deux sites d’observation: l’institutionnalisation et le mouvement associatif, après avoir pris soin de définir le cadre religieux idéal censé entourer la médecine selon les représentations des amchi Ladakhis. L’analyse est construite par une mise en relation du désir de scientificité caractérisant les institutions de médecine tibétaine et des usages politiques de la religion propres au milieu associatif, comme empreinte identitaire pour les amchi dans une région fortement marquée par les tensions inter-religieuses. Essentiellement concentrées sur l’élite amchi urbaine, ces considérations permettent de saisir la convergence sociale d’éléments d’apparence disparate. En effet, la science, dans son rôle de légitimation médicale, est une composante centrale de la mise en politique de la médecine et n’apparaît pas dans ce contexte vraiment antinomique à la religion, de qui dépend fondamentalement l’identité politique collective. Cette coalescence discrète éclaire des aspects fondamentaux de la construction contemporaine de la médecine tibétaine au Ladakh.

anthropologie, médecine Tibétaine, religion, science, développement