Dīptāgama. (3 volumes)
:

Edition critique Marie-Luce Barazer-Billoret, Bruno Dagens et Vincent Lefèvre avec la collaboration de S. Sambandha Sivacarya et la participation de Christèle Barois

:
Vol. 1: Institut Français de Pondichéry ; Vol. 2-3: Institut Français de Pondichéry / Mondes indien et iranien
:---
:
vi, 449 p. (v. 1) ; 603 p. (v. 2) ; viii, 701 p. (v. 3)
:

Collection Indologie n° 81

:

Sanskrit, French

:

978-81-8470-114-2 (v. 1) ; 978-81-8470-149-4 (v. 2) ; 978-81-8470-171-5 (v. 3) ; 978-81-8470-115-9 (set)

:

Vol. 1: Out of print / Epuisé. Vol. 2: 700 Rs (30 €). Vol. 3: 800 Rs (35 €)

:
Tome I. Chapitres 1 à 21. Tome II. Chapitres 22 à 62. Tome III (Chapitres 63 – 111). Appendice et index.

Dīptāgama is one of the 28 canonical treatises pertaining to the Southern Śaivite school known as Śaivasiddhānta. It deems itself a “treatise on installations”. The present critical edition comprises of three volumes where the Sanskrit text is followed by a chapter-wise summary aimed at making the reading easier. The first volume deals with mantras, installation of the main Linga in the temple and, and more importantly with architecture and iconography. The second is centred on rituals, mainly for the installation of statues. The third volume completes the main corpus with a long presentation of the annual temple festival. It includes several chapters which belong sometimes nominally to the Dīptāgama, as well as an Appendix where quotations of the Dīptāgama found in several āgamic works are collected. Lastly there is a full Index of the Dīptāgama’s half-verses.

āgamas, iconography, Śaivism, temple, ritual

Le Dīptāgama est l’un des 28 textes canoniques appartenant à l’école du śivaïsme méridional dite Śaivasiddhānta. Il se présente lui-même comme un « traité des installations ». L’édition critique de ce texte inédit s’appuie sur des manuscrits conservés à la bibliothèque de l’Institut français de Pondichéry ; elle comprendra trois volumes. Le premier volume traite des mantra et de l’installation de l’image principale du temple mais plus encore d’architecture et d’iconographie. Le second est plus directement centré sur les rituels, notamment ceux d’installation des statues. Ce troisième clôt le corpus principal avec un long développement sur la fête du temple ; il s’y ajoute des chapitres dont l’appartenance au traité n’est parfois que nominale et un Appendice regroupant des citations attribuées au Dīptāgama dans des ouvrages āgamiques. Il se termine par un Index complet des demi-vers du Dīptāgama.

āgama, iconographie, Śivaïsme, sanskrit, temple, rituel